[test] Battle for wesnoth

25 Mar
Wesnoth est un jeu gratuit développé par des occidentaux, je le précise car cela se ressent dans certains points du jeu dont je vais vous parler. c’est un jeu au tour par tour comme tout bon tactical mais pour moi, il emprunte plus aux wargames pc.

Premièrement le jeu fonctionne avec des hexagones et pas des carrés comme les trois quarts des tactical nippons. Rien que ça c’est génial car la gestion de l’espace est complètement différente et rend cette dernière très tactique. Ensuite le design. C’est de l’heroic fantasy évidemment, le style 2d pixel lui est très proche de ce qu’on a l’habitude de voir, les portraits des unités en revanche changent un peu, la plupart étant réalisé par des « amateurs » la qualité va du superbe au « je-ferais-mieux-avec-paint ». Bon c’est bien beau mais comment il marche ce jeu? Il faut d’abord distingué deux modes, le solo qui est gavé de campagne aux niveaux de difficultés variés et le multijoueur, on commence par le mode solo tiens.

 


Gameplay et campagnes.

Wesnoth fonctionne ainsi: la carte ou se déroule le combat contient des villages, chaque village vous rapporte une certaine somme d’argent à chaque tour. Il vous faut ces pièces d’or (po) pour acheter des unités et les entretenir. Les unités de niveau 0 ne coutent rien en entretien. Plus vous avez d’unités et plus elle sont hautes en niveau, plus elle coutent cher. Le but dans un premier temps est donc de capturer des villages (tout simplement en déplaçant une unité dessus, il faut pas trois plombes comme des fois dans advance war par exemple). Pour que votre héros (le protagoniste principal de votre campagne) puisse recruter il faut se trouver sur un donjon de château ou assimilé (une tente de campement par exemple) et qu’il reste des emplacements de libre autour de ce donjon.

Cette gestion particulière est très intéressante, en particulier sur les cartes avec plusieurs donjons (allez vous choisir de tenter une percée pour rapprocher votre lieu de recrutement de l’adversaire au risque de perdre votre héros et donc la partie ?). La gestion de l’or est aussi très importante, une fois le pécule de départ épuisé. Vaut-il mieux faire une unité à chaque tour ou attendre pour faire une escouade ? Si les frais d’entretien ne posent en général pas de problème quand vous tenez quelques villages, ils peuvent plomber votre recrutement si vous avez beaucoup d’unités (vos revenus sont de 20 et vos couts d’entretiens sont de 11 par exemple).

A cela il faut ajouter une gestion très importante des terrains qui rentrent énormément en compte pour les bonus de défense qui diffèrent en plus pour pas mal d’unités. Exemple concret : La plupart des elfes ont 70% de défense dans les forêts (ce qui veut dire qu’ils ont 70% de chance d’éviter les coups) mais 40% en plaine (ils ont donc de bonnes chances de s’en prendre plein la poire).
Rajoutons histoire de rigoler : différents types de dégâts comme dans fire emblem mais en beaucoup moins pénalisant/chiant suivant le point de vue. À savoir des dégâts perforants, tranchants, contondants, et enfin différents dégâts magiques (feu, froid, arcane). Ces types de dégâts influent sur les dommages que vous ferez à votre cible suivant sa résistance au type de dégâts que vous faites. (Vous suivez ?) exemple concret: Un cavalier humain se promène tranquillou, sa résistance au perforant est faible 0% (alors qu’un troll résiste à 40% pour comparer), un méchant archer elfe passe dans le coin et lui envoie une bonne volée dans la tronche, le cavalier prendra donc les dégâts dans leur totalité.

 

Comment se déroule un combat entre deux unités?

Prenons l’unité A: c’est un archer elfe, il a une attaque au corps: « épée 5-2 » 5 représente les dégâts nature par coup, 2 le nombre de coups qui vont être donnés. Ainsi qu’une attaque a distance « arc 6-3 ».
L’unité B: c’est un grognard orc, il n’a qu’une attaque au corps à corps: « Épée 10-2 ».

A se déplace sur un hexagone à coté de B (pas de « je te shoote à une distance de 10 cases » dans wesnoth, ce qui est vraiment agréable en fait) Si A attaque B au corps: A attaque, puis B puis A etc jusqu’à ce que chacun ai donné tout ses coups (si votre unité ne donne que deux coup mais l’autre en face 4 ben il attaque 2 fois à la suite après vos deux attaques)  

Si A attaque B à distance: A attaque trois fois, B ne peut rien faire car il n’a pas d’attaque à distance.

 

Autant dire que le nombre de paramètres à prendre en compte pour chaque unité est assez important, et pour que ce soit encore plus trippant le jeu inclue un cycle de jour/nuit, certaines races sont plus fortes le jour et faibles la nuit et inversement, d’autres sont neutres (ont en reparle dans le paragraphe suivant). Il y a 4 périodes dans une journée: Aube (tout le monde à égalité) Jour (+25% de dégâts pour les unités loyales -25% pour les chaotiques) Crépuscule (tout le monde à égalité) Nuit (-25% pour les loyales +25% pour les chaotiques).

 

Ceci constitue le gros du fonctionnement de wesnoth, je vous épargne certains paramètres propres à certaines attaques/unités… Heureusement un excellent tutoriel est disponible et le jeux est disponible en français (entre autre).

En ce qui concerne les campagnes, elles sont nombreuses et parfois à chemin multiple. Dans les campagnes la gestion de l’expérience des unités est importante car il est possible de rappeler les unités que vous avez déjà recruté (donc si elle est niveau 2 vous la rappelez à la mission d’après et elle est au niveau 2 ). Elle sont en général toutes bien construites, concernant toutes les races et sont richement illustrées.

 


Races

6 Races sont disponibles de base, des extensions existent mais elles ne sont pas validées par l’équipe de développement, donc un risque de déséquilibre existe.

 

RACES LOYALES: +25% de dégâts le jour, -25% la nuit

Loyalistes: ce sont les humains, comme souvent ce sont les plus équilibrés, toute sorte d’unités, assez couteuses mais efficaces.

 

Dracans: Des dragons, très couteux mais puissants, ils disposent presque tous d’une attaque secondaire à distance: le souffle de flamme (plus ou moins efficace suivant l’unité dracan), grâce à leurs ailes ils peuvent se déplacer vite et loin et bien occuper le terrain, ils disposent de deux unités chaotiques dont un soigneur bien pratique pour la nuit.

 

RACES NEUTRES: non impactées par le cycle jour/nuit

Nains: Race à double tranchant, très bonnes possibilités de défense grâce à leurs gardes (résistance augmenté quand il défendent, très dur a déloger des villages), en attaque aussi mais à double tranchant, le berserker attaque jusqu’à ce que lui ou son opposant soit mort et le fusilier a une chance sur deux de faire de gros dégâts ou de rater. Ils sont par contre assez lents sauf dans les montagnes où ils sont avantagés.

 

Elfes: Race fragile mais polyvalente, toutes leurs unités de base utilisent l’arc en plus d’une arme de corps à corps, ils ont une très bonne défense en forêt et leurs éclaireurs ont la meilleure vision du jeux. pour compenser leur fragilité il peuvent recruter des wose qui sont de gros arbres très résistants et puissant, mais qui sont loyaux et très vulnérable au feux et un peu au tranchant.

 

RACES CHAOTIQUES: -25% dégâts le jour +25% la nuit.

Orcs: Ils ne faillissent pas à leur réputation, les orcs sont des vrais bourrins, leurs unités sont les moins couteuses du jeux pour une grosse puissance. Imbattables en nombre au corps à corps ils ne disposent en revanche d’aucune unités « magique », seul leur assassin peut empoisonner sa cible.

 

Morts vivants: Ou comment foutre le bordel sur le champ de bataille. pas facile à jouer au premier abord les morts vivants peuvent être mortels dans de bonnes mains, entre des magiciens puissants, des squelettes résistants et des fantômes aux faibles points de vie mais avec une haute résistances a de nombreuses attaques, les mort vivants peuvent mettre au point des tactiques très intéressantes.

 

Multijoueur

Pour moi là ou wesnoth trouve toute sa saveur c’est dans le multijoueur (avec skype histoire de se vanner bien tranquillement ), grâce à un serveur relativement fiable, une communauté fournie et un salon bien pensé (sa dernière version 1.8 est un peu buggé mais c’est en cours de résolution) le multi est un vrai plaisir.On peut tout paramétrer, il y a de nombreuses cartes et on peut jouer jusqu’à 8 (enfin, là prévoyez la nuit  heureusement on peut sauvegarder sa partie et la continuer plus tard, génial), on ajoute facilement des amis et on peut définir un mot de passe pour jouer entre potes, en équipe ou chacun sa peau (avec les alliances d’intérêt qui vont bien ).

 

C’est évidemment là ou la gestion des races et des unités est la plus fine (l’ordi ayant tendance a bourrer un peu n’importe comment). À savoir que le héros est ici remplacé par un « roi », c’est une unité que vous choisissez dans une liste et qui est déjà niveau 2, son choix est important. À noter qu’on peut faire des parties contre l’IA histoire de s’entrainer ou de découvrir des unités (une unité qui prend un niveau peut parfois choisir deux classes différentes et donc des spécificités propres, mais on ne peut les connaitre que si on l’a rencontré une fois dans le jeux, elle apparait alors dans la liste des unités de l’aide).

 

Conclusion, Liens

Il est probable que j’ai oublié certains points intéressants du jeux tellement il est étoffé, c’est typiquement le genre de jeux qui mériterait une sortie commerciale (sur psn ou xboxlive mmmm?). C’est un véritable coup de cœur car il est pour moi à la foi moins frustrant que de nombreux tactical auquel j’ai pu jouer (et dieu sait que j’en ai joué) et relativement plus tactique en ce sens qu’une seule boulette peut couter très cher, comme aux échecs.
D’ailleurs j’ai oublié de vous parler de l’éditeur de carte hyper complet et simple qui permet même de crée des scénario et que le jeux est dispo sur iphone… pfiou ce jeu est connu comme le loup blanc depuis quelques années en fait. 

 

Voici donc le lien vers le site officiel du soft : http://www.wesnoth.org/

Sur ce see you on wesnoth !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :