[edito] Fils de pub !

2 Mai

Ton père le spot TV d’abord !

Les campagnes de pub des jeux vidéo ne ressemblent vraiment à rien de nos jours. Cela m’a sauté aux yeux quand j’ai vu la pub de Crysis 2, hop une musique hip hop us et des images in game pleines de testostérone. Aucune créativité, un peu à l’image des jeux aujourd’hui. Alors on pourrait me dire que cela reflète bien le jeu… Mouais, il y a quelques années, même un jeu au principe ultra classique pouvait disposer d’une communication originale.

Si je devais dater cette chute de manière subjective, je dirais que cela date de l’arrivée de la période Ps2/Xbox/Gamecube. Cependant pour soutenir mon propos je tiens a globaliser cet aspect communication, non seulement aux jeux, mais aussi aux machines. Je m’explique : jusqu’à l’ère 128 bits, Dreamcast exceptée, les constructeurs ont essayé de donner une vraie identité à leur machine, à leur communication, bref la différence entre les différents constructeurs était visible. Depuis la Ps2 et consorts, il faut bien reconnaître que cette volonté d’identité a laissée la place à une uniformisation de la communication. Les consoles sont des objets technologiques, de simples supports.

Seul Nintendo a bien essayé de faire perdurer cette identification du jeu vidéo, sans toutefois parvenir à convaincre. Tout du moins avec sa Gamecube. Car il en a été tout autrement avec la wii. Cependant de mon avis purement personnel, Nintendo s’est beaucoup répété dans ses campagnes de communication. En fait, si les constructeurs développent des campagnes de communication, c’est principalement pour leurs propres productions. Les développeurs eux, font bien moins d’efforts que par le passé pour montrer leurs jeux.

Il faut dire que les supports de communication ont bien changés. Finit les publicités originales dans la presse vidéo-ludique, il vaut mieux incruster des bandeaux ou des pop up sur s généralistes. Il est vrai qu’il est de bon ton de dénigrer la pub, pourtant c’est un média comme un autre qui peut tout aussi bien faire de preuve de créativité. La pub n’est pas forcément désagréable tant qu’elle n’est pas envahissante et qu’elle reste supportable, voire drôle. La campagne de pub de World of warcraft (et toi à quoi tu joue), était par exemple une réussite, drôle, simple, concise et adaptée à différents pays (Alexandre Astier en France par exemple).

La perte de la communication, engendre une vraie perte d’identité à mon sens. Nos supports ont perdus leur âme, et ça ne semble pas partit pour s’arrêter. Il est vrai que logiquement ce n’est pas le support qui devrait être le plus important, mais les jeux. Seulement même ces jeux qui ont de plus en plus de mal à se différencier entre eux, finissent eux aussi par perdre leur identité, alors le jeu vidéo risque de perdre toute personnalité à l’image d’autres médias contemporains.

Ainsi, le musée est tout aussi important que l’oeuvre qu’il expose. Ou pas, qu’importe le flacon tant qu’on a l’ivresse nous dit l’adage. L’important est il le contenu ou le contenant ? La dé-personnification des supports est elle une mauvaise chose ?

Il n’existe pas de réponse toute faite à ces questions, ma vision actuelle n’est peut être pas partagée. Personnellement, un support unique ne me gênerait pas si ce support n’était pas qu’un simple parallélépipède de plastique noir.

Quand je ressort mes vieux magazines sur les jeux vidéo et que je revois ces vieilles pubs, parfois drôles ou ringardes, je ne peut m’empêcher d’être nostalgique.

Thanks for reading ! See you soon !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :